CITADELLE RÉSERVE 2013

Il y a quelques temps, je vous présentais Citadelle Réserve 2010. Ce flacon étant millésimé, nous partons à présent à la découverte de la cuvée 2013, qui se pare d’un nouveau packaging de toute beauté.

Citadelle Réserve fait parti des premiers gins, si ce n’est peut-être le premier, a être vieilli en fût. Cette nouvelle catégorie de gin est aussi présentée sous la dénomination ‘Yellow Gin‘. Je vous recommande vivement les articles parus à ce sujet dans le numéro 50 de Whisky Magazine, ou sur Liquor.com.

D’année en année, les expérimentations d’Alexandre Gabriel, le patron de Cognac Ferrand, pour concevoir ‘Citadelle Réserve‘ ont permis de mettre au point une recette et une technique d’élaboration bien particulières. Ce millésime 2013 serait d’ailleurs la quintessence des ‘Réserve‘ et deviendra la base pour les prochaines années.

Les nouveautés sont de plusieurs types.
Les 19 épices utilisées en infusion dans le Gin Citadelle sont complétées par le Yuzu, le Génépi et le Bleuet.
Ce ‘nouveau’ gin est ensuite vieillit dans des vieux fûts de cognac puis en fûts de Pineau des Charentes. Pour cela, la méthode Solera est utilisée.
Cette technique permet d’unifier les arômes des fûts avec ceux du gin pour offrir un résultat spectaculaire.

DÉGUSTATION.
Les baies de genièvre sont évidemment parfaitement reconnaissables, nous sommes ici en présence d’un gin qui respecte la dénomination ! Mais la complexité au nez commence déjà à raconter son histoire, comme un voyage. Le genièvre est en effet accompagné de notes complexes, florales avec une légère touche suave.
En bouche, c’est gourmand ! L’attaque est délicate (merci le bois !), onctueuse et très aromatique. Les notes florales laissent places aux fruits et aux agrumes dans une ambiance douce.
Vous caressez de la langue des sensations qui rappellent un meuble patiné par le temps, c’est sublime !

La dégustation seule est déjà un très grand moment ; de quoi faire chavirer quelques passionnés de whiskies qui seront éboulis par cette structure en bouche et cette complexité.
Mais il est évident que Citadelle Réserve 2013 saura également magnifier les cocktails. Je pense tout de suite à un Negroni, mais me dis également qu’en remplacement d’un whisky, il sera un twist magique !

Enfin, que dire de ce nouveau flacon. Les traits rendent hommage au passé glorieux de l’âge d’or des cocktails. Et les petits détails en cuivre sont un fort élégant moyen de symboliser l’alambic charentais dont Citadelle est l’un des rares gins à utiliser.

Il n’y a donc pas à tergiverser longtemps, Citadelle Réserve doit être dans votre spirithèque.

 

www.citadellegin.com

 

& pour rester dans l'esprit :

Discussion

Trackbacks/Pingbacks

  1. […] – Bulldog Gin – Butler’s Gin – Caorunn Gin – Citadelle – Citadelle Réserve 2010 / 2013 – Darnley’s View Gin – Darnley’s View Spiced Gin – Diplome Dry Gin – Dodd’s Gin – […]

  2. […] Monkey 47. Mais je me dis qu’avec un genever type Bols, ou un yellow gin comme par exemple Citadelle Réserve, le résultat peut également être fort […]

  3. […] Je me souviens d’un cocktail à Bar Black Angel’s de Prague qui le mixait notamment avec du Citadelle Réserve, du Peychaud’s Bitter et du Rhubarb Bitter, une dégustation extraordinaire […]

Poster un commentaire

Si à 50 ans on n’a pas vécu un moment extraterrien, c’est qu’on a raté sa vie.
Pour toute information : cocorico(at)extraterrien.com
N’oubliez pas de consommer avec sagesse.
Delicious times improve our lives, happy the man who share them.
To get in touch : cocorico(at)extraterrien.com - Drink responsibly.
© extraterrien 2009 - 2017.