Absinthes.com

Ah l’absinthe ! En terme de storytelling, on peut difficilement faire mieux. Suspecté de rendre fou, interdit en France au début du XXème, puis réintroduit un siècle plus tard (avec un peu moins de Thuyone), elle est aujourd’hui possible d’en trouver facilement. Il existe même un site spécialement dédié : www.absinthes.com.

Les coïncidences sont parfois heureuses. Je vous en parlais justement récemment lors de ma visite dans le bar Le Coq. Il est vrai que l’absinthe revient en force grâce notamment au cocktail.
Je me souviens en avoir acheté il y a quelques années au moment de son retour. Moi qui n’aimais pas l’anis, je me suis mis peu à peu, grâce à elle, à apprécier ce goût.

Et il est vrai que le cérémonial autour de la dégustation de l’absinthe reste quand même unique et joue aussi pour beaucoup dans le plaisir !

Ce spiritueux, noble, fort et généreux, demande lui aussi un apprentissage. Et rien de mieux que de partir à la découverte des différentes variétés grâce au coffret Absinthexplore.
3 WIT d’Absinthes, 1 cuillère et quelques sucres sont accompagnés d’une carte explicative. Il ne me reste plus qu’à sortir mes verres à absinthe et le protocole peut commencer.

Première chose, ne pas oublier de prendre de l’eau très fraîche ! Après, en fonction de votre envie, il suffit de verser entre 2 & 4 cl. de votre nectar vert. Puis délicatement entre 3 et 5 fois en volume d’eau ; là aussi, c’est en fonction de vos goûts.

Absinthe découverte

Mais revenons à mes 3 absinthes. Le plus étonnant est déjà la différence de couleurs.
La P’tite est extrêmement pâle – originaire de Suisse.
Roquette 1797 légèrement plus colorée – originaire de France.
La St.-Antoine, plus intense dans son vert – originaire de République Tchèque.

Car oui, l’absinthe est elle aussi internationale ! Allemagne, Autriche, Espagne et même Suède, de nombreux pays produisent cet élixir avec à chaque fois une typicité particulière.

Les 3 spiritueux offrent de réelles sensations différentes ; et ne croyez pas que la couleur apporte plus de matière en bouche ! Il m’est par contre difficile d’être précis comme pour le gin (!) mais au-delà de l’aspect anisé (ou du fenouil par exemple), on retrouve des notes végétales, voire de résineux. La St.-Antoine de la distillerie Zufanek est la moins marquée par l’anis, de là à dire que c’est ma préférée des 3 ! Les 2 autres ont des arguments qui me plaisent également beaucoup et je les vois bien dans des cocktails type Corpse Reviver #2 ou pourquoi pas pour rincer des glaçons afin de donner un sacré coup de fouet aux drinks.

Pour en revenir à notre site www.absinthes.com, la quantité d’absinthes proposée est vertigineuse. Chaque produit est annoté avec des informations historiques, de dégustation parfois, etc. Il est également possible de commenter les produits, ce qui est une bonne chose d’avoir également l’avis de consommateurs.
Des catégories ont été créées avec par exemple les 27 meilleures absinthes à posséder, le bar de rêve (!) ou pour commencer l’exploration avec les 7 bouteilles idéales pour un premier verre.

Le site est également bien fourni en accessoires, verres, cuillères, fontaines et autres posters.
Et les coffrets AbsinthExplore sont une très belle idée. Pour s’initier, découvrir et même offrir, ils sont joliment présentés et donnent envie de goûter toutes les absinthes !

Une nouvelle fois, je fais grandir mon palais en lui faisant découvrir de nouvelles saveurs. Et je peux vous dire qu’il commence sérieusement à apprécier ce nectar vert pâle. Pour une fois qu’un décret sert à quelque chose, on ne peut que se féliciter du retour de l’absinthe dans notre chère contrée. Le voyage initiatique peut continuer…

Absinthes.com x extraterrien

 

& pour rester dans l'esprit :

Discussion

Trackbacks/Pingbacks

  1. […] pas de Pernod dans ma spirithèque, j’ai opté pour une variante issue de mon coffret Absinthes.com, en l’occurence La P’tite, une abstinhe suisse aux goûts délicats et […]

  2. […] pas ensemble. Pourtant, individuellement, rien à en redire. Jim Beam Rye, Cognac Pierre Ferrand, Absinthe La Ptite, qui est le vilain petit canard qui a gâché ma dégustation […]

  3. […] site est en fait le chapeau de 3 sites spécialisés dans les spiritueux : Absinthes.com (que je vous avais présenté il y a 2 ans, cela ne nous rajeunit pas !) Digestif.com et Bitters.com. Une sélection précise pour chaque site, avec de véritables […]

Poster un commentaire

Si à 50 ans on n’a pas vécu un moment extraterrien, c’est qu’on a raté sa vie.
Pour toute information : cocorico(at)extraterrien.com
N’oubliez pas de consommer avec sagesse.
Delicious times improve our lives, happy the man who share them.
To get in touch : cocorico(at)extraterrien.com - Drink responsibly.
© extraterrien 2009 - 2017.