Punch à la Soyer

Ce qu’il y a de bien avec les punchs, c’est que vous pouvez en trouver un pour chaque saison ; même si l’été est sa période la plus consommée. On avait connu le Hot Gin Punch pour l’hiver, place à présent au Punch à la Soyer pour laisser venir avec délice les beaux jours.

Par contre, je vous rassure tout de suite, nous n’allons pas tomber dans une recette à la sucrosité stratosphérique. D’ailleurs, il n’y rien de pire qu’un punch faisant trempette avec des jus aux taux de sucre frisant la catégorie sirop.

C’est vrai, un punch, c’est souvent facile, pratique et convivial. C’est aussi pour ça que souvent, on tombe dans la facilité. Alors que parfois, il suffit de pas grand chose. Prenez notre Punch à la Soyer, nous sommes toujours dans ces catégories ‘Punch facile à faire’, ‘Punch rafraichissant’, mais avec une classe en plus.

Juste avant de vous donner la recette, la page histoire ! Nous sommes dans la première moitié du XIXème, à Londres. Et dans la capitale anglaise vit un français, Alexis Benoit Soyer. Cuisinier de formation, mais grand amateur et ambassadeur des cocktails, on lui doit plusieurs recettes dont ce Punch à la Soyer.

Punch à la Soyer
– 2 volumes de gin
– 1 volume de marasquin
– 1 volume de jus de citron
– 2 volumes d’eau gazeuse

On assemble l’ensemble dans un grand contenant et on décore avec des zestes et des tranches de citron. Ne pas oublier d’ajouter des glaçons dans votre ‘Punch bowl’ pour conserver l’esprit très frais.

 

Quelle élégance ! Mais attention, si vous regardez bien la recette, vous avez autant d’eau que de gin ! Le Punch à la Soyer peut donc rapidement entrer dans la catégorie de punch traitre. Je dis ça je dis rien. De toutes façons, l’état nous obligeant à consommer avec modération, ai-je vraiment besoin de vous mettre en garde ?!

Côté gin le choix est vaste. Sans partir trop loin, un Bombay Sapphire ou un Hendrick’s sont des gins très intéressants pour ce punch.

Des gins frais seront également les bienvenues (London N°3, Tanqueray Ten, Geranium Gin). Vous pouvez également rester dans la thématique France, pour rendre hommage à notre créateur, avec un Citadelle ou un G’Vine Floraison.

A coté de votre ‘punch bowl’, placez de bonnes enceintes et envoyez le son.

Et rien de mieux qu’un son Groovy pour ambiancer l’instant. Alors on clique sur ‘Love never felt so good‘, un duo improbable entre Mickael Jackson et Justin Timberlake. Il n’y pas à dire, les majors arrivent toujours à trouver de bons filons !

 

 

& pour rester dans l'esprit :

Discussion

Pas de commentaire pour cet article.

Poster un commentaire

Si à 50 ans on n’a pas vécu un moment extraterrien, c’est qu’on a raté sa vie.
Pour toute information : cocorico(at)extraterrien.com
N’oubliez pas de consommer avec sagesse.
Delicious times improve our lives, happy the man who share them.
To get in touch : cocorico(at)extraterrien.com - Drink responsibly.
© extraterrien 2009 - 2017.