Mamie Taylor

MamieTaylor x extraterrienAh le retour des beaux jours ; Je dirais même plus, bientôt le printemps ! Voilà de nouvelles occasions de déguster des Gin Tonic et autre Gin Fizz. Mais il faut aussi varier un peu. Alors pour prolonger la découverte du whisky Nikka From The Barrel, présenté en début de semaine, voici un cocktail tout à fait recommandé par votre grand mère, le Mamie Taylor.

Mamie Taylor ? Mais non je vous rassure, je ne vais pas vous proposer une partie de Scrabble à la fin de cet article ! Notre cocktail du jour s’inspire d’une chanteuse de Broadway à la fin du XIXème. Et il se pourrait que l’inventeur soit Bill Sterritt du Rochester NY en 1899.

A l’origine, ce drink se façonne avec un scotch whisky. Mais comme notre Nikka From The Barrel a une origine écossaise très lointaine (relisez l’article si vous avez oublié !), il était intéressant de le tester ainsi .

Mamie Taylor
– 6 cl. de whisky
– 2 cl. de jus de citron vert frais
– Ginger Beer ou Ginger Ale

Normalement, on le prépare directement dans le verre avec les glaçons. Mais comme mon Ginger Ale était déjà au frais, j’ai opté pour un rafraichissement du whisky + citron dans un verre à mélange avant de les assembler avec le soda.

Un résultat frais, légèrement épicé, même si l’équilibre entre le whisky et le ginger ale doit être bien maitrisé si on ne veut pas que l’un des deux prenne le dessus sur l’autre. En tout, un cocktail d’été idéal, et facile à préparer ! Attention cependant, le Mamie Taylor se déguste tranquillement avec un goût d’y reviens-y. Vous serez prévenu.

Pour tenter de partir sur un air entrainent sans pour autant y perdre un petit côté psyché, genre je ne suis pas celui que vous croyiez, (Oui, bon ok, je bois un longue drink… mais avec du whisky et du ginger ale, ok !), rien de mieux que les anglais de Temples qui mixent les influences ‘union-jackienne‘ pour pondre des sons bien sympas. Keep In The Dark, une pop pas si innocente que ça !

 

& pour rester dans l'esprit :

Discussion

Trackbacks/Pingbacks

  1. […] quelques cocktails à base de whisky (cf. L’Ecusson & Mamie Taylor), il était temps de rendre au Gin une place de choix ! Et avec le Clover Club, on se prépare à […]

Poster un commentaire

Si à 50 ans on n’a pas vécu un moment extraterrien, c’est qu’on a raté sa vie.
Pour toute information : cocorico(at)extraterrien.com
N’oubliez pas de consommer avec sagesse.
Delicious times improve our lives, happy the man who share them.
To get in touch : cocorico(at)extraterrien.com - Drink responsibly.
© extraterrien 2009 - 2017.