Hanky Meister

À toi le hipster, cet article t’est destiné. Et si tu es juste hipster au fond de toi, car tu as beau attendre, la barbe ne deviendra jamais touffue, ça marche aussi. On se fait un twist d’un mega classique, le Hanky Panky, avec des ingrédients qui ne font pas grand mère. Let’s rock Hanky Meister

Déjà, commençons par applaudir le Hanky Panky. Derrière la création de ce cocktail se trouve une femme, Ada Coleman, chef barman du légendaire Bar The Savoy à Londres au début du XXème. Dans ce monde machiste, elle a réussi à s’imposer avec notamment ce cocktail. 

Et parlons-en justement du Hanky. Son originalité et surtout sa personnalité nous vient de l’ajout du Fernet Branca. Quoi ! Cet amer de vieux qui ressemble plus à un médicament. D’ailleurs franchement, je serai au marketing de Fernet, je ferais tout pour le faire entrer dans la catégorie médoc plutôt qu’alcool, les taxes seraient moins fortes. Bon ok, il serait plus délicat pour s’approvisionner. Même si en France, ça reste compliqué de trouver la bonne crémerie qui en dispose. 

Vous me direz de toutes façons, on ne fait pas un renouvellement de stock souvent vues les quantités utilisées dans le Hanky Panky. Entre quelques gouttes et une bar spoon pour 6 cl. de Gin et 3 cl. de Vermouth Rouge. Quand je vous dis que le petit il envoie en amertume. Un Hanky Panky bien réalisé n’est pas chose aisée car on tombe vite dans un drink particulier, qui a dit tords boyaux ? Mais si vous y arrivez, on comprend amplement son statut de classique, juste canon. 

Mais revenons à nos moutons (non ce n’est pas un sous-entendu pour parler du hipster). Mais je vous l’accorde, hipster était un produit d’appel pour vous proposer une alternative à ce cocktail. Car s’il y a bien un autre alcool, amer lui aussi et qui a le vent en poupe, c’est bien Jägermeister

Vous voulez encore briller en société ? Sachez que cette bouteille verte nous vient d’Allemagne, qu’elle fait référence à Saint-Hubert, un ex-braconnier converti après avoir croisé Dieu incarné en cerf. Vous trouverez d’ailleurs sur la bouteille, tout autour de l’étiquette, la prière du chasseur. 

Passons maintenant à autre chose qu’à la consommation saccadée de verres de Jäger qu’on a tous fait.
Et tant que nous y sommes, faites la préparation pour 2 verres ! 

Hanky Meister
– 9 cl. de Gin
– 6 cl. de Vermouth rouge
– 2,5 cl. de Jägermeister

Un verre à mélange, de la bonne glace évidemment et c’est parti pour faire des tours avec votre cuillère. Faites ensuite une course de coupe sur votre plan de travail ou votre table. Celui qui fait tomber son verre a perdu. L’objectif que vous perdiez tous les deux car on ne boit pas le Hanky Meister dans un une coupe, c’était juste un prétexte ! Prenez le premier verre qui passe, vous avez même droit à celui qui contenait avant de la moutarde (mais laissez le un peu au réfrigérateur avant pour le rafraichir !). Et il n’est pas trop tard pour commander au gros barbu habillé en rouge des verres aux formes qui déchirent comme ces respectables têtes de mort ! 

hankymeister_extraterrien

Pour le gin, vous aurez peut-être Hendrick’s, raté trop frais, ou Bombay Sapphire, le Jäger va lui faire sa fête. Je fais mon snob, alors je vous livre des gins mais n’espérez pas les trouver en bas de la rue pour certains : Bulldog, Filiers Dry Gin 28 ou Old English Gin. De la structure et une bonne trame pour tenir et apporter fermement sa contribution.  

Pour vous la raconter au max, vous pouvez remplacer le Jäger par un Dolin Suédois, mais là c’est une autre histoire.

Si vous pensez que je vais vous servir du Scorpion ou du Rammstein, c’est que vous n’avez toujours pas compris le concept. Pour ces deux spécimens, dégustez le cocktail mais retirez le gin & le vermouth ! 

Attention, Pirouette. Bin oui, le groupe The Pirouettes. Vous avez opté pour un verre qui vous permet de vous tenir debout sans en mettre partout. Je vous rappelle que vous avez l’âge que vous voulez avoir ! Donc on se lève avec ce duo balançant cette pop fraiche, mais pas si innocente que les notes de musique pourraient laisser entendre.
J’ai hésité avec le titre 2016 (en ce temps là) qui mérite le détour en cette fin d’année, mais dans ce second opus du groupe sorti en septembre dernier, le morceau L’Escalier bénéfice d’un clip ! 

Je vous laisse !

& pour rester dans l'esprit :

Discussion

Pas de commentaire pour cet article.

Poster un commentaire

Si à 50 ans on n’a pas vécu un moment extraterrien, c’est qu’on a raté sa vie.
Pour toute information : cocorico(at)extraterrien.com
N’oubliez pas de consommer avec sagesse.
Delicious times improve our lives, happy the man who share them.
To get in touch : cocorico(at)extraterrien.com - Drink responsibly.
© extraterrien 2009 - 2017.