Wysgi Penderyn

Si je vous dis « Wysgi« , que me répondez-vous ? Question difficile mais prononcée à haute voix, la solution commence à poindre son nez. Ce mot nous vient tout droit du Pays de Galles, et il va falloir s’y habituer car l’unique distillerie du coin, Penderyn, est désormais disponible en France.

Bon alors déjà, le whisky, c’est presque comme le gin, on peut en fabriquer partout. La différence est que certaines régions (ou pays) peuvent mettre en avant leur origine et qu’en fonction de l’endroit de production, on dit Whisky ou Whiskey. Les américains me diront aussi de ne pas oublier les Rye & les Bourbon !

Mais là, on est quand même surpris que dans cette contrée encerclée de pays distillateurs, on s’aperçoive qu’il n’y en avait plus une seule depuis des lustres. L’histoire ne dit pas si la bande de copains qui a décidé de faire renaître, tel un phénix, une distillerie au Pays de Galles, était fortement imprégnée de malts distillés !

Ces connaisseurs du fin breuvage ont installé leurs alambics dans ce petit village qu’est Penderyn pour y produire leurs spiritueux. Ce village situé à la frontière de la réserve Brecon Beacons, apporte des matières premières de haute facture ; que cela soit l’eau ou l’orge. Pour parachever le projet, ils ont demandé à David Faraday, (un alambic maker) de mettre au point un alambic spécial permettant d’extraire une grande complexité à leur jus.
Pour tout vous dire, 1 seul fut est produit par jour, c’est dire, si les volumes croissent très doucement !

 

La distillerie produit notamment 3 single malts dont la différence se situe dans le finish (et 1 gin aussi !). La dégustation d’un Madeira Single Malt réchauffe le palais par sa complexité et son équilibre. Les différentes notes se sont répondues pour mieux prolonger l’expérience. Des touches de douceurs comme le raisin, la vanille ou une pointe de caramel offrent à ce whisky un côté très accessible.

Pour + d’infos :
www.welsh-whisky.co.uk
Facebook.com/PenderynFR

 

.

& pour rester dans l'esprit :

Discussion

Pas de commentaire pour cet article.

Poster un commentaire

Si à 50 ans on n’a pas vécu un moment extraterrien, c’est qu’on a raté sa vie.
Pour toute information : cocorico(at)extraterrien.com
N’oubliez pas de consommer avec sagesse.
Delicious times improve our lives, happy the man who share them.
To get in touch : cocorico(at)extraterrien.com - Drink responsibly.
© extraterrien 2009 - 2017.