Irish Coffee x Cap’Mundo

En ces temps de frisquettes, le retour des cocktails chauds est le bienvenu. On a déjà parlé sur extraterrien.com du Hot Gin Punch, mais difficile de ne pas évoquer l’un des plus emblématiques cocktails de cette catégorie, j’ai nommé l’Irish Coffee ; avec une recette à la portée de tout le monde !

Notre cocktail est mis au point un jour d’hiver de 1942. Joe Sheridan, barman à l’aéroport de Shannon (à l’époque il s’appelait Foynes) le réalise pour les clients voyageant avec les vols transatlantiques s’arrêtant en Irlande pour refaire le plein (les avions & les voyageurs !). Mais c’est en 1947, que la notoriété de la boisson grandit rapidement. Le journaliste américain Stan Delaphane fut conquis et emmena avec lui, non pas Joe Sheridan, mais la recette. Chez lui à San Francisco, il transmit la recette au barman du Buena Vista Cafe. Le temps accomplit son oeuvre et l’Irish Coffee devint un classique.

Irish Coffee
– 4 cl. d’Irish Whiskey
– 12 cl. de Café Chaud
– 5 cl. Crème fraiche épaisse légèrement fouettée
– 2 cuillères de sucre en poudre

Il faut commencer par mettre la crème fraiche 5 minutes au congélateur. Ce n’est pas moi qui le dit, c’est Fernando Castellon dans le Larousse des Cocktails ! Il faut la battre jusqu’à ce qu’elle devienne onctueuse.

Après, mettez le sucre au fond de votre verre/tasse. Ajoutez ensuite le café chaud. Pour ce dernier, je vais y revenir plus longuement après. Enfin, versez le whiskey. Pour ma part, j’ai opté pour le Wysgi Penderyn que je vous ai présenté il y a quelques jours. Ce whisky en provenance du Pays de Galles présente des notes qui fonctionnent très bien pour notre cocktail.
Pour finir, déposez délicatement la crème fraiche sur le dessus.

Donc, notre café. Car si le choix du whisky/whiskey est évidemment important, celui du café l’est tout autant. Et je dois vous avouer, que le café n’est pas une boisson que je consomme. Une fois de temps en temps, un petit Nespresso comme on dit. Et puis, j’ai découvert Cap’Mundo. D’abord, ce sont les packagings qui m’ont interpelé sur le net. A l’époque, je ne savais même pas qu’il s’agissait de produits élaborés en France. Puis, en me baladant, j’ai découvert une affichette de la marque sur la porte d’une brulerie. Ni une, ni deux, j’entre dans la boutique pour en commander et pour échanger avec le vendeur/torréfacteur. Là, ce fut la révélation. Je ne vais pas être tendre avec Nespresso, mais il me dit que les célèbres capsules sont un peu ‘la sangria du café‘. Les recettes sont composées de différents ingrédients permettant d’enrichir le goût, de mieux faire mousser, etc. Le vendeur de la brulerie me dit que Cap’Mundo ne joue pas dans cette catégorie et qu’il s’agit d’une torréfaction artisanale.
Par la suite, j’ai eu l’occasion de tester les différentes variétés. Alors c’est vrai, pour un béotien du café comme moi, les différences entrent certaines capsules sont moins flagrantes qu’avec la marque Suisse. Mais je dois dire, que les capsules Copaiba m’ont réellement plu.

Mais revenons à notre Irish Coffee. Comme la quantité de café est relativement importante, j’ai choisi le café lungo Umbila et en ai mis deux.


Alors, comment il est mon Irish Coffee ?
Il réunit tout ce que l’on aime dans le cocktail chaud. Une petite puissance avec l’alcool, un peu de douceur avec le sucre et la crème et une chaleur grâce au café, donnent un résultat nous invitant cordialement à nous poser plusieurs minutes et à regarder le temps qui s’écoulent. Chut… on entend presque une pendule au loin, accompagnée d’un petit crépitement de braises !
Et je peux vous dire qu’il me donne sévèrement envie de tester également un French Coffee ! (c’est comme l’Irrish, mais vous remplacer le whiskey par du cognac !).

Pour accompagner mon Irish Coffee et lui donner une dimension autre, je lançais une morceau du groupe Sound of Contact, dont le leader est Simon Collins, le fils de Phil Collins. Dans leur dernier album Dimensionaut, le groupe un morceau Cosmic Distance Ladder, qui envoie du bois tout en plaquant des nappes assez symphoniques.

Avec tout ça, vous allez être réchauffer pour l’hiver !

 

& pour rester dans l'esprit :

Discussion

2 réponses sur “Irish Coffee x Cap’Mundo”

  1. J’ai fait cette recette comme vous avec Cap’mundo et la qualité du café de ces capsules on vraiment sublimé mon Irish Coffee

    Posté par Corinna | 3 novembre 2014, 12 h 53 min

Poster un commentaire

Si à 50 ans on n’a pas vécu un moment extraterrien, c’est qu’on a raté sa vie.
Pour toute information : cocorico(at)extraterrien.com
N’oubliez pas de consommer avec sagesse.
Delicious times improve our lives, happy the man who share them.
To get in touch : cocorico(at)extraterrien.com - Drink responsibly.
© extraterrien 2009 - 2017.