Cocktails Spirits 2011 – Spécial Gin

Le gin commence à retrouver sa place et c’est tant mieux. Après la vodka, on sent que les bartenders ont envie de produits plus complexes, plus subtils, pour s’amuser et créer de nouvelles recettes.

On voit donc arriver de nouveaux gins avec des spécificités particulières. Cocktails Spirits a donc confirmé ce retour en grâce avec des très beaux produits dégustés.

Deux gins français étaient présents, 2 charentais. G’Vine avec Floraison & Nouaison et leurs nouvelles bouteilles que l’on commence à voir partout. Ce flacon plus élégant veut mettre en avant le côté haut de gamme de ces gins.
A l’intérieur, rien ne change, je vous invite à retrouver la présentation de G’Vine Nouaison ici.
Pour rappel, ce sont des gins élaborés à partir de jus de raisin, la structure en est donc plus souple, mais ils ne manquent pas de caractère.

Citadelle est bien sûr l’autre charentais. Le millésime 2010 du Citadelle Réserve était présenté pendant le salon. Son passage en fût lui donne cette patine que j’aime beaucoup. A déguster seul ou avec quelques petites gouttes d’eau, comme un whisky, pour lui faire ressortir toutes ses saveurs. Une présentation est prévue pour très bientôt.

Entre ces 2 stands, La Maison du Whisky mettait à l’honneur de très belles références. Monkey 47, un gin allemand totalement atypique à retrouver ici. London N°3 de Berry Brothers est un peu l’antithèse du premier puisqu’il est plus droit, plus sur les agrumes mais une excellente base de cocktails. Et on sent que Luigi Barzini est très content de le faire découvrir. Le dernier gin était Bluecoat, ce gin reconnaissable à sa bouteille bleue nous vient des USA. Un dry gin équilibré qui est une bonne base de cocktail.

Non loin de là, La Part des Anges avait apporté quelques bouteilles de Sipsmith. Ce gin londonien est à découvrir. Si vous voyez une tête de cygne reliée à un alambic, c’est que vous êtes devant une bouteille de Sipsmith.

Dans l’autre secteur du salon, il y avait une autre concentration de gin avec au fond Lixir qui s’amusait avec Hendrick’s. En Cucumber & Tonic bien sûr mais aussi en punch bol. Pour l’été, c’est le moment de ressortir ces recettes de punchs à base de gin !

Difficile de rater Gin Mare, ce gin espagnol élaboré à partir d’herbes du bassin méditerranéen (dont thym, basilic, romarin, olives Arbequina). Très expressifs et parfaitement adaptés en cocktails, des plus simples comme GinTonic ou plus élaboré avec le Bloody Mare contenant notamment des algues. Une présentation est prévue pour très bientôt.

Juste à côté, le géant Ricard mettait son bébé Beefeater en avant. Et pour cause, une nouvelle « Limited Edition » était présentée : London Market. Plus de saison (après Summer Edition et Winter Edition), mais un hommage au marché de Covent Garden, là où le master distiller se fournissait en botaniques aux débuts de la distillerie.
En parlant de master distiller, Desmond Payne, l’actuel MD de Beefeater était là. Retrouvez une interview, toujours passionnante avec lui, ici.

Pour finir, venant d’Ecosse, Cocktails Spirits était l’occasion pour Williams Chase de lancer son gin. Williams Elegant Crisp Gin possède dans son nom un parfait résumé du contenu de la bouteille. 2 ans de mise au point ont été nécessaires avec une particularité : la présence de pommes fraiches. Et ce point de différenciation se ressent parfaitement en bouche. Il est un peu plus doux mais très loin d’être fade, bien au contraire. A retrouver très prochainement.

Les nombreuses conversations ont mis en exergue une chose, les espagnols sont devenus en quelques années des dingues de gin. Si bien qu’aujourd’hui ils sont le deuxième marché en consommation, derrière l’Inde. Mais ces derniers consomment leur propre gin, différent de ce que nous connaissons.
C’est vrai que lors de mon dernier passage en Espagne, j’avais trouvé que les étagères étaient très bien achalandées en gin. Espérons que cette tendance passe les Pyrénées rapidement car avec tous ces produits à disposition, il y en aura pour tout le monde et pour tous les goûts.

Let’s go Gin!

& pour rester dans l'esprit :

Discussion

Pas de commentaire pour cet article.

Poster un commentaire

Si à 50 ans on n’a pas vécu un moment extraterrien, c’est qu’on a raté sa vie.
Pour toute information : cocorico(at)extraterrien.com
N’oubliez pas de consommer avec sagesse.
Delicious times improve our lives, happy the man who share them.
To get in touch : cocorico(at)extraterrien.com - Drink responsibly.
© extraterrien 2009 - 2017.