Unusual & Secret Competition Cocktail

Durant la finale du Unusual et Secret Competition Cocktail, concours organisé par le Gin Hendrick‘s, l’âme de Phileas Fogg est venue planer au dessus des jardins de l’hôtel Saint-James à Paris. Et il paraît qu’il s’est régalé des véritables shows que les bartenders finalistes avaient préparés.

Hendrick’s fait parti de cette nouvelle génération de gin qui cherche et propose des spiritueux où les baies de genièvres ne sont pas les seules à s’exprimer en majeur.
(Vous pouvez retrouver une présentation de ce flacon ici). Et quand on se positionne comme le Gin Unsual, il faut l’assumer jusqu’au bout.

C’est dans cet esprit que cette finale, rassemblant les 7 vainqueurs des différentes étapes régionales, s’est tenue sous les tentes du Saint-James ressemblant à de véritables montgolfières. Un bon dans le passé, direction la fin du XIXème pour un tour du monde des saveurs.

Soignant aussi bien leurs cocktails, que leurs tenues et leurs représentations, nous avons assisté à 7 illustrations d’accord avec gin Hendrick’s. Et c’est parti dans tous les sens ! Des sirops Homemade à la fraise, cardamome, gingembre, litchi & basilic, une émulsion de liqueur Saint-Germain au sucro, des insectes grillés et aromatisés et même un cocktail fumé dans une bouteille.
Les grandes tendances du cocktail, du grand spectacle !

Alors rendons hommage à ces 7 artistes :
– Etienne Descoings, créateur de la mention complémentaire barman Nice
– Lionel Carletti – Kazaar Club, Cannes

– Simon Chollet – Sherry Butt, Paris

– Jérôme Vallanet – Forma Bar, Paris
– Ahmed Yahi – Café Moderne, Paris
– Scotty Schuder – Dirty Dick, Paris

– Mathieu Chapazian – Monkey Club, Lyon

Et comme il faut un vainqueur, c’est Simon Chollet qui est reparti avec la big bouteille, et un passeport pour la distillerie où il pourra travailler avec Lesley Gracie, master distiller des lieux pour y percer le secret de ce gin et y créer sa prote cuvée, le veinard.

La journée s’est terminée par la réalisation de Ramos Gin Fizz, qui, comme le veut la coutume, a été shaké pendant 12 minutes. Tout le monde s’est relayé au shaker avant de pouvoir le savourer !

Félicitations à Hendrick’s pour cet instant extraterrien ; des voyages comme ça, on en redemande tous les jours !

& pour rester dans l'esprit :

Discussion

Pas de commentaire pour cet article.

Poster un commentaire

Si à 50 ans on n’a pas vécu un moment extraterrien, c’est qu’on a raté sa vie.
Pour toute information : cocorico(at)extraterrien.com
N’oubliez pas de consommer avec sagesse.
Delicious times improve our lives, happy the man who share them.
To get in touch : cocorico(at)extraterrien.com - Drink responsibly.
© extraterrien 2009 - 2017.