Grasshopper

En cette journée de la Saint-Patriiiiiick, point de bière à l’horizon chez extraterrien. Même si en ajouter un peu dans un cocktail est une action tout à fait appréciable mais encore trop peu fréquente. Non, nous allons nous plonger dans un drink gourmand et crémeux qui vous permettra même de vous parer d’une magnifique moustache blanche. On dit merci et bonjour au Grasshopper.

Si vous possédez le guide de 1908 intitulé ‘World Drinks and How to Mix Them’ de H.S. Crocker, rendez-vous à la page 60 où vous pourrez découvrir pour la première la recette du Grasshopper.

Depuis, des litres de Guinness ont coulé, et la recette a évolué car à l’origine il n’y avait que des crèmes ‘alcoolisées’.

Pour ma part, j’ai opté pour une version plus onctueuse et plus fraiche, appelons ça un twist !

Grasshopper
– 2 cl. de Liqueur de menthe poivrée de la Distillerie Bercloux
– 2 cl. de Crème de Cacao blanc
– 2 cl. de crème fraiche épaisse
– 2 cl. de lait 1/2 écrémé

On shake l’ensemble des ingrédients et on verse dans une coupe. Une petite feuille de menthe pour la déco et votre cocktail est prêt.


Cocktail Grasshopper x extraterrien

L’utilisation de la Liqueur de Menthe poivrée (à la place d’une crème de menthe) ainsi que du lait apportent un peu légèreté à l’ensemble, ce qui est bien car vous tenez à la main un véritable ‘After Eight’.
N’étant pas un grand amateur des cocktails trop sucrés, trop lourds, ce résultat est plutôt intéressant.

La liqueur offre également une puissance aromatique supérieure qu’une crème. Ce produit est vraiment exceptionnel, notamment dans sa fraicheur et son goût authentique, c’est de la menthe, rien que de la menthe que vous avez au nez et en bouche. Je vous reparlerai très rapidement de cette distillerie car elle vient de sortir un gin ! Elle sollicite également les internautes pour continuer à se développer. C’est par ici pour participer avec de jolies contreparties.

Pour en revenir à notre Grasshopper, c’est un cocktail amusant que l’on présente comme un ‘pousse café’, c’est à dire à déguster à la fin d’un repas. C’est vrai que sa consistance n’aide pas si vous commencez avec lui, mais si vous décidez de ne pas passer à table, alors il peut être un compagnon raisonnable car vous finirez par vous arrêter avant de soulever le verre de trop.

Question musique, je vais éviter de vous proposer le dernier U2 puisque tout le monde peut le retrouver dans son iTunes, par contre un bon The Corrs serait parfait. Non je plaisante, on va plutôt se déhancher sur Two Door Cinema Club et leur morceau ‘Handshake‘.

Bon Saint-Patrick à tous.
#SaintPaticksDay

 

& pour rester dans l'esprit :

Discussion

Trackbacks/Pingbacks

  1. […] les premiers résultats sont tout simplement fabuleux (je vous invite à relire l’article sur le cocktail Grasshopper où la crème de menthe est remplacée par une liqueur de menthe de notre […]

Poster un commentaire

Si à 50 ans on n’a pas vécu un moment extraterrien, c’est qu’on a raté sa vie.
Pour toute information : cocorico(at)extraterrien.com
N’oubliez pas de consommer avec sagesse.
Delicious times improve our lives, happy the man who share them.
To get in touch : cocorico(at)extraterrien.com - Drink responsibly.
© extraterrien 2009 - 2017.