Long Jing Punch

Et bien voilà un cocktail découvert il y a fort longtemps maintenant, durant Cocktails Spirits 2012 ! Il mérite vraiment que l’on s’y attarde. Un combo avec du gin, du thé notamment, cela sonne forcément bien. Le Long Jing Punch, c’est maintenant et seulement sur extraterrien.com… et à Moscou aussi !

Mais qu’est que Moscou vient faire là ? C’est tout simplement la ville où vous pouvez trouver le Long Jing Punch. A l’intérieur de l’antre dénommé Chainaya, vous y dégusterez aussi bien des thés que des cocktails. Le Chainaya était déjà l’origine du cocktail El Cantinero que nous vous présentions en décembre dernier. C’est ainsi que ce micro lieu, une trentaine de places maximum, propose de faire entrer en fusion thé & spiritueux. Si vous avez bonne mémoire, ce genre de mix avait été évoqué avec le cocktail Earl Grey MarTEAni.

Notre drink du jour entre dans la catégorie des cocktails désaltérants. Un punch que l’on peut proposer à l’avance, mais pas trop longtemps non plus. Pour l’avoir testé, les ingrédients frais vieillissent mal et le résultat devient vite disgracieux. Ce qui est vraiment dommage car nous sommes en présence d’un cocktail d’une belle élégance.

Long Jing Punch
– 4 cl. de Gin
– 4 cl. de Thé Long Jing
– 1 cl. de Falernum
– 1 cl. de sirop de Sucre
– 1 cl. de jus de Citron Vert
– 2 tranches de Concombre
– 2 tranches de Gingembre

Le thé Long Jing est un thé vert originaire de Chine. Son élaboration est un peu spéciale puisque les feuilles son séchées à la poêle pour stopper la fermentation. Elles sont également pliées dans le sens de la longueur plutôt que roulées, comme c’est le cas le plus souvent. On remercie Wikipedia pour ces infos !

Vous pourrez aussi le trouver sous le nom ‘Puits du Dragon‘. Quoi qu’il en soit, il vous faudra vous rendre dans une boutique spécialisée pour vous en procurer. Pour en avoir acheter dans deux endroits différents, les goûts des thés étaient assez similaires. Il est également assez reconnaissable à la forme de ces feuilles très allongées.
Le Long Jing apporte en bouche des notes assez astringentes et végétales, nous sommes très loin des thés verts classiques.

Cet ingrédient apporte toute ses caractéristiques à notre Long Jing Punch. Les autres protagonistes sont dans l’ensemble assemblés pour répondre à ces notes sèches. Et le gin (un London Dry est recommandé) accompagne et sublime la recette.

Une nouvelle fois, le thé est un apport majeur ; déguster ce cocktail, c’est s’ouvrir à une nouvelle expérience. Cette fraicheur, accentuée par son degré d’alcool modéré, évoque parfaitement une fin d’après-midi en terrasse après une belle journée de chaleur. Je dirais même plus, on imaginerait parfaitement voir Nick, Daisy et Jay le savourer dans les pages de ‘Gatsby Le Magnifique‘.

Pour la musique, je suis donc allé puiser dans la dernière B.O du film tiré du livre pré-cité. Alors entre Lana Del Rey, Will Iam, Jack White ou the XX (que je garde pour un autre drink), j’ai décidé de choisir la reprise du morceau ‘Wonderful Life‘ par le groupe Smith & Burrows.

Wonderful Life avec un Long Jing Punch, je trouve ça assez juste !

 

& pour rester dans l'esprit :

Discussion

Pas de commentaire pour cet article.

Poster un commentaire

Si à 50 ans on n’a pas vécu un moment extraterrien, c’est qu’on a raté sa vie.
Pour toute information : cocorico(at)extraterrien.com
N’oubliez pas de consommer avec sagesse.
Delicious times improve our lives, happy the man who share them.
To get in touch : cocorico(at)extraterrien.com - Drink responsibly.
© extraterrien 2009 - 2017.