Cocktails Spirits 2011 – Les Stands

Cocktails Spirits rassemble de nombreux intervenants du monde des cocktails. Comme l’année dernière cette édition a été riche en découvertes et en échanges.
Spiritueux, liqueurs, jus, accessoires de bar et même café, tout le monde était représenté. Et pour un résumé Spécial Gin, c’est par ici que ça se passe.

Les principales marques avaient leurs stands mais de nombreux « petits » avaient également fait le déplacement pour faire découvrir leurs pépites.

Dans le désordre, j’ai notamment dégusté Apollo 11, une liqueur à base de pamplemousse. Ce nouveau produit en provenance d’Italie donnera certainement des idées pour concevoir des cocktails frais et fruités.

Chez La Part des Anges, la tequila Calle 23 était à l’honneur avec du rouge partout ! 3 niveaux de vieillissement (Blanco, Reposado, Anejo) et une volonté de faire exprimer de façon la plus pure l’agave bleue. On a même pu goûter de l’agave, à tester je vous assure !

Le Cognac Grosperrin avait mis les petits plats dans les grands. Ce spécialiste des cognacs millésimés (et surtout des vieux millésimes) nous avait sélectionné notamment 1991, 1982 et même un 1944. Au delà du millésime, il était très intéressant de déguster des cognacs provenant de régions spécifiques : Petites Champagnes pour 1989, Bois Ordinaires de l’Ile d’Oléron pour le 1991, Borderies 20 ans d’âge…
Chaque flacon offre ainsi des caractéristiques bien plus spécifiques ; sacrée découverte et une maison à suivre de près.
Si vous cherchez un millésime particulier, vous savez à qui vous adresser !

On reste en Cognac où sur le stand du BNIC un Mint Julep revisité par Sandrine Houdré-Grégoire à base de menthe et de poivron rouge m’a bien surpris. Original le poivron en cocktail !

Jeu de couleurs chez Boiron Frères, le spécialiste du fruit et légumes pour cocktails. Des purées préparées naturellement pour conserver la puissance du fruit. Et quand on voit l’assortiment, il y a de quoi se faire plaisir.

Du côté de chez Lixir, et notamment grâce à United Barmen, des bartenders ont pu présenter des cocktails autour de thématiques spécifiques comme les herbes de Provence, le citron ou le café.

Pour Marie Brizard, le salon était l’occasion de lancer sa nouvelle gamme ‘Essence‘. Il s’agit de liqueurs dont le taux de sucre est fortement abaissé et l’alcool légèrement remonté. L’exaltation des saveurs n’en est que plus forte et ces nouveaux flacons se positionnent comme ingrédients majeurs pour des nouvelles recettes à créer.

Giffard présentait de nouveaux parfums de crèmes : par exemple rose ou pamplemousse. On s’aperçoit que le pamplemousse devient un produit de plus en plus tendance. Il apporte fraicheur comme le citron mais offre des saveurs plus riches. Ca sera intéressant de refaire les cocktails traditionnels en remplaçant le petit fruit jaune par ce cousin à la peau rosée.

Chez La Martiniquaise, j’ai pu tester le jus « Pina Colada » de chez Caraïbos avec un peu de St-James. On retrouve bien la texture du jus Caraïbos. C’est intéressant, peut-être un peu trop « jus » pour moi !
Ils ont profité du salon pour lancer un nouveau jeu « L’Art du Mojito« . Ouvert aux professionnels comme aux amateurs, nous sommes tous invités à proposer notre vision du mojito à base de St-James. A gagner : des croisières dans les Caraïbes à la découverte de la distillerie St-James !

Moët Hennessy présentait la Grand Marnier Ball qui sera à coup sûr une des nouveautés de cet été en terrasse. La recette est très simple, c’est Grand Marnier, Scheweppes et glaçons. Et c’est vrai que c’est très sympathique.

Comme vous pouvez le constater, Cocktails Spirits fut une fois encore un grand rassemblement. Une très belle réussite que l’on doit à Eric Fossard & Thierry Daniel. Bravo à eux et à toute leur équipe qui pendant 2 jours n’ont vraiment pas chômé. Et rendez-vous l’année prochaine, je prends tout de suite mon ticket !

L’Ambassade et Le Bar Rouge, deux lieux incontournables pendant Cocktails Spirits sont à découvrir en cliquant ici.

& pour rester dans l'esprit :

Discussion

Pas de commentaire pour cet article.

Poster un commentaire

Si à 50 ans on n’a pas vécu un moment extraterrien, c’est qu’on a raté sa vie.
Pour toute information : cocorico(at)extraterrien.com
N’oubliez pas de consommer avec sagesse.
Delicious times improve our lives, happy the man who share them.
To get in touch : cocorico(at)extraterrien.com - Drink responsibly.
© extraterrien 2009 - 2017.