Martinez

Après vous avoir présenté le cocktail Martinez en version Barrel Aged grâce à la création de LMDW Fine Spirits (à retrouver ici), aujourd’hui, on garde les règles mais on change les joueurs !

Le Martinez est un cocktail extrêmement classique que l’on peut déguster régulièrement. Il faut donc à chaque fois le réinventer pour lui apporter ce supplément d’âme. La version Barrel Aged me plaisait car la patine apportée par le fût rendait la dégustation intéressante et nouvelle.

Pour aller dans ce sens là, j’aurais pu opter pour Citadelle Réserve qui n’est autre que la version vieillie 6 mois en barrique du gin utilisé dans le cocktail de LMDW Fine Spirits. Mais je voulais aller encore plus loin. Il me fallait un gin encore plus vieux. Il est en fait difficile d’en trouver dans cette catégorie. Il faut aller chercher du côté du grand frère, c’est à dire chez les Genever.

Les Genever sont des spiritueux formidables que j’adore énormément. La maison Bols, l’une des plus vieilles distilleries, propose notamment plusieurs niveaux de vieillissement, un 6 ans et même un 10 ans. Pour notre recette, le 6 ans semblait me tendre les bras.
L’élaboration du Genever est différente du gin ‘méthode anglaise’, mais ça c’est une autre histoire à raconter plus tard !

Martinez
– 6cl. de Vermouth Rouge
– 3cl. de Genever
– 1 barspoon de Liqueur de Maraschino
– 1 dash d’Angostura Bitter Orange

Ce cocktail se prépare au verre à mélange et non au shaker afin de ne pas trop diluer les spiritueux.

Le résultat est très agréable. L’amertume est bien sûr présente mais on retrouve ce côté rond et soyeux apporté par le Genever vieilli en fûts. Il reste cependant plus vif en bouche qu’une version où tous les ingrédients ont vieilli ensemble. Et la quantité de liqueur de Maraschino doit vraiment être petite pour ne pas être trop présente.

Et avec quoi on savoure ce moment ? L’autre jour la radio m’a rappelé ‘Comme un boomerang‘, ce morceau de Gainsbourg que je trouve magnifique. Tout y est juste, la voix, les paroles et les instruments derrières, tout s’accorde, ce morceau est un fabuleux cocktail !

& pour rester dans l'esprit :

Discussion

Pas de commentaire pour cet article.

Poster un commentaire

Si à 50 ans on n’a pas vécu un moment extraterrien, c’est qu’on a raté sa vie.
Pour toute information : cocorico(at)extraterrien.com
N’oubliez pas de consommer avec sagesse.
Delicious times improve our lives, happy the man who share them.
To get in touch : cocorico(at)extraterrien.com - Drink responsibly.
© extraterrien 2009 - 2017.