Playtime

Après avoir fait mes emplettes chez LMDW Fine Spirits au Carrefour de l’Odéon, l’envie d’un bon cocktail avait émergée. Mais à 17h30 comment faire ? Et bien, on part non loin, au Playtime, le bar de l’hôtel Artus.

En réalité, à 17h30, le bar n’était pas ouvert ! Je crois qu’il ouvre à 18h. Mais Émeric Aguilar, le maître des lieux m’a laissé s’installer pendant qu’il finissait de préparer son bar.

Il m’a naturellement tendu la carte de cocktails. 4 catégories avec à chaque fois 4 cocktails.
En fonction de vos préférence gustative, vous êtes facilement dirigés vers l’une ou l’autre des catégories.
Si vous aimez la puissance, choisissez SPADE, qui a dit cocktail « masculin » ?! Plus sur le fruit, optez alors pour HEART. Vous aimez les cocktails à dominante florale et herbacée, la catégorie CLUB est faite pour vous. Enfin si le côté acide avec un peu de puissance vous motive, dites DIAMOND.

Je trouve intéressant ce classement car il guide astucieusement le consommateur. Car parfois on peut vite être perdu devant une longue liste de cocktails.

Pour se mettre en bouche, j’ai commencé avec le King Cucumber par un drink frais, floral et équilibré.

King Cucmber
Gin Beefeater
– Velvet Falernum
– Jus de Citron vert
– Concombre
– Citronelle
– Sirop de Sucre

C’est un cocktail parfait pour débuter une soirée ! Il représente également le cocktail accessible quand on a envie de découvrir les nuances et les subtilités de ces boissons.

J’ai ensuite demandé à Émeric de me réaliser un cocktail plus masculin et utilisant du gin, évidemment. Mon souhait fut exaucé avec la composition d’un Negroni’s Soul.

Negroni’s Soul
Gin Beefeater
– Carpano Antica Formula
– Aperol
+ 1 trait de Lagavulin 16 ans
+ Zeste d’Orange

Voilà ce que mon palet apprécie de plus en plus. L’élégance d’un Negroni avec ce twist fumé qui transforme l’expérience de dégustation en un instant extraterrien !
Il va falloir que je le réessaye rapidement chez moi.

L’endroit est cosy, et le style fifties intégrant une atmosphère 7ème art révèle bien ce côté Rive Gauche, quartier latin, sans en faire trop.
Une fois encore le calme de l’apéro laisse place à des soirées plus agitées.

Avec un tarif affiché de 14€, nous sommes dans la moyenne, même si pour un bar d’hôtel, c’est très bon marché.
Le Playtime est donc une adresse très agréable autant pour l’accueil et le conseil d’Émeric que pour le lieu en lui même. Et si vous êtes touristes, on dirait que l’hôtel est pas mal non plus !
Vous pouvez les aventures du Playtime sur sa page Facebook.

Playtime
34 rue de Buci
75006 Paris
01 43 29 52 93
foursquare

& pour rester dans l'esprit :

Discussion

2 réponses sur “Playtime”

  1. Puisqu’on parle de cartes qui « aident » le client, que penses-tu de ce type d’intiative? https://www.facebook.com/photo.php?fbid=532805320072845&set=pb.432478433438868.-2207520000.1366211054.&type=3&theater
    J’en parle avec le patron ici: http://www.havana-cocteles.com/mikael-nilsson-and-str%C3%B8m

    Posté par François Monti | 17 avril 2013, 17 h 05 min
    • Merci François pour ce graphique effectivement assez complet. Je pense que je vais le partager plus largement !
      Par contre, je n’ai pas réussi à me connecter sur le site Havana… pourtant je suis majeur 😉
      Y aurait-il un problème technique en ce moment ?
      A bientôt,

      Posté par extraterrien | 17 avril 2013, 23 h 44 min

Poster un commentaire

Si à 50 ans on n’a pas vécu un moment extraterrien, c’est qu’on a raté sa vie.
Pour toute information : cocorico(at)extraterrien.com
N’oubliez pas de consommer avec sagesse.
Delicious times improve our lives, happy the man who share them.
To get in touch : cocorico(at)extraterrien.com - Drink responsibly.
© extraterrien 2009 - 2017.