Dry Martini (recette American Bar)

Après être entrée dans l’ambiance de la James Bond Dry Martini Week hier, ou #JBDMW pour les intimes (cf. ici pour les autres), on continue l’exploration du plus célèbre cocktail dégusté par l’agent 007 avec une recette de Franck Newman qui en 1904 éditait le guide ‘American Bar, recettes des boissons anglaises et américaines‘.

Dry Martini
– 5 cl. de Gin
– 5 cl. de Vermouth dry
– 3 traits d’Angostura
– Garniture au choix

Dans un grand verre, commencez par mettre quelques glaçons et arrosez des 3 traits d’Angostura. Puis ajoutez le Gin et le Vermouth. Remuez délicatement pour rafraichir et passez l’ensemble dans un verre à Martini ; une version conique pour être parfaitement dans l’ambiance.
Question garniture, c’est au choix : zeste de citronolive ou même  cerise. Cela dépend du gin que vous utilisez… et de vos goûts aussi !

La proportion importante de vermouth apporte à cette version une certaine amertume. Si vous souhaitez atténuer cette sensation, le zeste de citron ou même la cerise peuvent légèrement faire effet.

Le thème musicale associé n’est autre que celui de Dr No, le premier film estampillé James Bond. La musique a été écrite par Monty Norman sur une orchestration de John Barry.

Permis de Déguster !

& pour rester dans l'esprit :

Discussion

Pas de commentaire pour cet article.

Poster un commentaire

Si à 50 ans on n’a pas vécu un moment extraterrien, c’est qu’on a raté sa vie.
Pour toute information : cocorico(at)extraterrien.com
N’oubliez pas de consommer avec sagesse.
Delicious times improve our lives, happy the man who share them.
To get in touch : cocorico(at)extraterrien.com - Drink responsibly.
© extraterrien 2009 - 2017.