Vins d’Alsace, Pure expression

Je ne sais pas si vous êtes tombés dessus, on commence à la voir dans la presse, mais il y a quelques semaines, j’ai découvert la nouvelle communication des Vins d’Alsace. Et pour être franc, je n’y ai pas cru au départ.

Déjà, il faut dire adieu la Cigogne. Enfin pas tout à fait. Elle a été relayée en petit derrière l’url du syndicat placée juste au dessus d’un énorme logo. En terme d’attribution, l’impact de ce dernier devrait aider.

Et aider le consommateur, il va falloir ! Quand on regarde les visuels, il y a de quoi rester songeur. Ces verres naissant au bout de tiges milieu de fleurs et fruits ont du mal à me transcender. Je comprends bien qu’il s’agit des arômes des vins de cette région mais entre un Sylvaner, un Riesling, un Muscat ou un Gewurztraminer, les rapports arômes/cépages ne sont pas assez visibles.

Après un nombre innombrable d’années avec la cigogne en majeur, ils ont voulu se renouveler, mais cette campagne pourrait être signée par bien trop d’autres endroits.
Et je me souviens aussi que les précédentes campagnes jouaient autour des accords mets/vins. Un axe qui permettait d’apporter du rationnel, des aspects concrets rassurants, et de l’émotionnel autour du twist apporté par ces mariages.

Aujourd’hui, on nous invite à « cultiver notre jardin sensoriel« . C’est bien, j’aimerais, mais si je ne sais pas quel vin/cépage me propose quelle expérience, je reste perdu devant ce vaste jardin mal indiqué.

L’accroche « Pure Expression » apporte pourtant une information. Des vins mono-cépages présentant la quintessence du travail de l’homme, du terroir et du cépage. Et il ne faut pas oublier que l’Alsace a la particularité d’avoir des AOC Cépages. Il n’y a donc pas de guerre entre appellations au sein de la région pour savoir qui aura droit (ou non) à une mise en avant sur les annonces. Pourquoi ne pas avoir fait une annonce par cépage avec le cépage clairement mis en avant pour éduquer le consommateur ?

Et très personnellement, la finition du montage ne rend pas hommage à la qualité de ces vins.
Enfin, je suis aussi interrogateur sur la phrase « partager les bons moments » présente sur l’annonce Crémants. ne serions-nous pas un peu limite vis à vis des contraintes légales ?!

Je serai donc curieux de connaître les résultats si un post test est réalisé un jour. Et je serai le premier à reconnaître ses scores s’ils sont bons.

www.vinsalsace.com

& pour rester dans l'esprit :

Discussion

Pas de commentaire pour cet article.

Poster un commentaire

Si à 50 ans on n’a pas vécu un moment extraterrien, c’est qu’on a raté sa vie.
Pour toute information : cocorico(at)extraterrien.com
N’oubliez pas de consommer avec sagesse.
Delicious times improve our lives, happy the man who share them.
To get in touch : cocorico(at)extraterrien.com - Drink responsibly.
© extraterrien 2009 - 2017.