Bordeaux, des Vins, un Style

Et si les vins de Bordeaux étaient une agence de voyage pour la région ?! C’est un peu en substance ce que l’on peut se dire à la vue de la nouvelle campagne de communication du CIVB.

Avec ‘Des vins, un style‘, les vins de Bordeaux veulent se repositionner comme la référence mondiale en terme de qualité, de savoir-faire et d’image auprès des consommateurs. Une campagne internationale visible en France, Belgique, Allemagne, États-Unis, Chine et Japon.

Mais comment réussir à parler à toutes ces cultures en même temps ? Pas facile. Du coup pour nous français, cette nouvelle copie sonne bien pâle. Je me demande comment redonner envie aux néophytes, comment leur dire que les vins de Bordeaux peuvent être accessibles et festifs avec de telles photos.

Sachant que pour la France, il y a une double peine. Grâce à notre chère Loi Evin, les personnages visibles sur les visuels disparaitront. Alors profitez-en car vous ne les verrez jamais sur les murs de notre belle contrée.

Évoquer des instants art de vivre est une bonne chose, mais perso, j’ai cruellement l’impression que je vais m’ennuyer ferme (sur les ‘natures mortes’, c’est encore plus flagrant).

En parallèle et pour accompagner cette prise de parole, une nouvelle version du site www.bordeaux.com a été développée autour de cette approche épicurienne. Le contenu proposé via de multiples entrées permet de découvrir en détail le vignoble bordelais mais aussi partir à la rencontre des différents événements organisés.

Et ce sont ces derniers (type Apéro Vintage) qui permettront aux vins de Bordeaux de sortir de cette image austère & limite poussiéreuse. Car il est évident que dans les vignes, il y a de nombreux vignerons talentueux, avec une vision moderne du vin, qui ont des histoires bien plus existantes à raconter.

Making-of : Les Vins de Bordeaux from Marcel on Vimeo.



& pour rester dans l'esprit :

Discussion

2 réponses sur “Bordeaux, des Vins, un Style”

  1. La vidéo est pas mal, mais les compositions des photos et leurs tons me font penser à La Laitière de Vermeer ou à la fin tragique de Marie-Antoinette version Coppola. Vraiment pas sûr que ça parle aux néophytes et que ça donne envie aux nouvelles générations…
    Austère et poussiéreux, oui…

    Posté par Damien Varron | 15 novembre 2011, 10 h 30 min
  2. D’accord autant avec l’auteur qu’avec le précédent commentaire :

    Vins de Bordeaux > bienvenue au XIXeme siècle.

    Il n’y a même pas le brin de classe nécessaire pour faire vibrer l’imaginaire des étrangers. lesquels recherchent cette classe qui ferait le style et l’art de vivre à la française : un vieux château cossu et encore rutilant valant bien mieux en l’occurrence qu’un vieux fauteuil ou une armoire décatie!

    Conclusion : les petits pots La Laitière risquent effectivement d’avoir plus de succès 😉 ^^

    Posté par Arnaud Bernier | 16 novembre 2011, 17 h 42 min

Poster un commentaire

Si à 50 ans on n’a pas vécu un moment extraterrien, c’est qu’on a raté sa vie.
Pour toute information : cocorico(at)extraterrien.com
N’oubliez pas de consommer avec sagesse.
Delicious times improve our lives, happy the man who share them.
To get in touch : cocorico(at)extraterrien.com - Drink responsibly.
© extraterrien 2009 - 2017.