Le Fronton – Saint-Pée sur Nivelle (64)

S’aventurer dans les terres du Pays Basque, c’est découvrir des petits villages bien agréables au milieu des routes en lacets. Direction Saint-Pée sur Nivelle et son quartier Ibarron, où il ne reste plus qu’à se garer devant la magnifique ferme Inharria. Direction le restaurant Le FrontonJean-Baptiste Daguerre soigne ses convives avec régal.

Je dois l’avouer, c’est une adresse que j’affectionne particulièrement. Notamment pour l’accueil, le sourire et la joie de vivre que dégage Mme Daguerre. On a l’impression que c’est la fête tous les jours ! Et ici pas de publicité, c’est avant tout le bouche à oreille qui opère, enfin surtout la bouche d’ailleurs !

Et quand en plus dans l’assiette, c’est délicieux, que demander de plus.
Voici quelques plats dégustés l’année dernière.

ENTRÉE.
Smoothie de Petits Pois, à l’Émietté de Morue et au Lard Virtuel.
Copieux et succulent !

PLATS.
Boeuf au Poivre Mignonette, Frites à la Graisse de Canard.
Pas besoin de dire que la viande est fondante… Quant aux frites, beaucoup de saveurs.

Rognons de Veau Grillé, Jus au Cidre Basque.
Avec duxelle, pousses de poireaux et fleurs de capucines. Pour ceux qui aiment les rognons, la cuisson est parfaite et la sauce lisse et onctueuse.

DESSERT.
Tarte Rhubarbe, Fraises et Sorbet Goyave.
Pour les amoureux de la rhubarbe, on se fait vraiment plaisir.

MIGNARDISES.
Canelé, mini cake, tuile ultra croquante et petit chocolat froid à l’orange.
Où comment terminer un repas de toute beauté !

C’est un restaurant pour gourmand ! Les parts sont assez copieuses et vous ne risquez pas ressortir avec la faim. Cela n’empêche absolument pas d’être une cuisine fine et inventive. Le Fronton est tout simplement un endroit qui respire la générosité et où on passe un moment exquis. J’ai hâte d’y retourner !

Surtout qu’ils font également hôtel, une raison supplémentaire de s’y arrêter.

Restaurant Le Fronton
Quartier Ibarron
64310 Saint-Pée sur Nivelle
05 59 54 10 12

Photo bonus : La ferme Inharria.

& pour rester dans l'esprit :

Discussion

Pas de commentaire pour cet article.

Poster un commentaire

Si à 50 ans on n’a pas vécu un moment extraterrien, c’est qu’on a raté sa vie.
Pour toute information : cocorico(at)extraterrien.com
N’oubliez pas de consommer avec sagesse.
Delicious times improve our lives, happy the man who share them.
To get in touch : cocorico(at)extraterrien.com - Drink responsibly.
© extraterrien 2009 - 2017.