FUFU – Bordeaux

Envie de Japon à Bordeaux ? Attendez, on parle de vraie nourriture japonaise, pas d’ersatz de sushis ou autres. Donc avant, il y avait Le Café Japonais, le MoshiMoshi, et depuis une grosse année, il y a aussi FUFU.

FUFU, c’est un Noodle Bar (et c’est d’ailleurs les propriétaires du MoshiMoshi qui sont derrière paraît-il).
Un bar à Quoi ? En français, un Bar à Nouilles japonaises !
Avec une spécialité, le Ramen. Il s’agit d’un bol de bouillon avec des nouilles, des pousses de bambou, du soja, de l’oeuf, des algues et du confit de porc. Et c’est typique du pays du soleil levant.

Mais il n’y a pas que ça, par exemple :
Tantanmen, bol de bouillon sauce sésame et piment avec des nouilles maison, pousse de bambou, soja, viande hachée au miso.
Hiyashi Chuka, salade de nouilles fraîches maison accompagnée de tomate, concombre, soja, oeuf, algues, poulet.
Yakisoba, nouilles maison sautées au wok accompagnées de viande de porc.
Donburi Ebi-Fry, bol de riz avec des gambas panées.
Gyoza, Raviolis grillés fourrés au porc et aux légumes.

J’ai testé le Yakisoba (9€) et les Gyoza (6,50€)
Premier point, le Yakisoba est très copieux, et il y a 6 Gyoza dans une portion.
Mais surtout c’est super bon, je me suis senti partir en voyage, totalement dépaysant.
Il y a plein de saveurs qui se marient à merveille, avec notamment des senteurs nouvelles dont j’ai peu l’habitude.
En un mot commençant : un pur régal !

Sur place, le restaurant tout en longueur permet de profiter des cuisines totalement ouvertes. On pourrait presque avoir l’impression de manger dedans. On peut aussi emporter. Et pour l’instant je n’ai testé que la seconde option (2 fois).

Il faudra que j’aille m’y poser un de ces quatre, mais attention réservation impossible et quand on voit la queue dans la rue, on se croirait rue Saint-Anne à Paris devant le Kunitoraya (une autre référence de resto japonais).

restaurantfufu.fr/
37 rue St-Rémi
33000 Bordeaux
05 56 52 10 29

& pour rester dans l'esprit :

Discussion

Pas de commentaire pour cet article.

Poster un commentaire

Si à 50 ans on n’a pas vécu un moment extraterrien, c’est qu’on a raté sa vie.
Pour toute information : cocorico(at)extraterrien.com
N’oubliez pas de consommer avec sagesse.
Delicious times improve our lives, happy the man who share them.
To get in touch : cocorico(at)extraterrien.com - Drink responsibly.
© extraterrien 2009 - 2017.