Side Car Barrel Aged

Pour faire suite à mon Negroni Barrel Aged x extraterrien et en prévision du Vinocamp qui se déroule le week-end prochain à Cognac, je me suis préparé un cocktail classique à partir du spiritueux charentais, le Side Car.

Pour trouver la recette précise, il y aurait forcément débat ! Mon choix devant les différentes solutions que j’ai trouvées s’est tournée vers la version qui contenait le plus de cognac ! Oui, je sais, je suis comme ça.

Side Car
– 2,5 cl. de Cognac
– 2,5 cl. de Triple Sec
– 2,5 cl. de jus de Citron

Pour le cognac, j’ai opté pour un classique VSOP (minimum 4 ans d’âge) ; pour le Triple Sec, du Grand Marnier ; pour le Citron, et bien des citrons jaunes.
(Note pour + tard, retester l’expérience avec le cognac Pierre Ferrand 1840 et le Triple Sec de chez Sipeasy, je suis convaincu que le résultat sera canon !).

Car l’idée du jour était de tenter de lui donner un goût patiné. Pour cela j’ai plongé dans ma bouteille une nouvelle barrette de chêne américain préalablement grillée. Après quelques heures, j’ai retiré la barrette et j’ai transvasé le cocktail dans un autre flacon en prenant soin de filtrer un petit peu l’ensemble. J’ai ensuite oublié ma bouteille quelques jours/semaines avant de découvrir le résultat petit à petit.

Malgré le temps de macération de la barrette, le bois est assez peu présent. Le Cognac conserve sa belle présence. Il se joue ensuite un joli combat entre le citron d’un côté et l’orange amère de l’autre. Ma dégustation est plutôt plaisante !
C’est aussi une technique très pratique ! Quand l’envie me prend de me déguster un cocktail, ma bouteille conservée dans un endroit frais et à l’abri de la lumière est immédiatement prête à rendre service ! D’ailleurs après quelques temps, à l’ouverture, il y a une charmante odeur de fruits confis qui en ressort, c’est divin !

Et bien, me voilà prêt pour partir pour Cognac et participer à ce nouvel épisode #Vinocamp. Si vous êtes dans les parages, je ne peux que vous inciter à venir. Cela sera deux jours de discussions enthousiasmantes et entre passionnés !

Mais avant de prendre la route, on s’écoute une petite musique ? Jeu de mot facile mais ‘Bye Bye Macadam‘ de Rone est tout trouvé !
Bonne dégustation.

 

 

& pour rester dans l'esprit :

Discussion

Pas de commentaire pour cet article.

Poster un commentaire

Si à 50 ans on n’a pas vécu un moment extraterrien, c’est qu’on a raté sa vie.
Pour toute information : cocorico(at)extraterrien.com
N’oubliez pas de consommer avec sagesse.
Delicious times improve our lives, happy the man who share them.
To get in touch : cocorico(at)extraterrien.com - Drink responsibly.
© extraterrien 2009 - 2017.