Bombay Sapphire – 250 ans en cocktails

Bombay Sapphire a décidé de célébrer ses 250 ans de bien jolie manière. Ce gin anglais est avant tout un savant dosage d’ingrédients du monde entier. C’est en partant de ce postulat que Bombay Sapphire présente sous la forme d’un mini guide de voyage les 10 botaniques le composant.

Et l’évocation de ces 10 botaniques nous transporte !
Baies de Genièvre d’Italie, piquetées de parfums de pin et de lavande.
Réglisse de Chine, doucement sucrée et dégageant des arômes anisés.
Zeste de Citron d’Espagne, aux arômes frais et acidulés à la fois.
Écorces de Cassier d’Indochine, tendrement épicées d’un goût de cannelle.
Graines de Coriandre du Maroc, à la rafraîchissante saveur d’agrumes.
Racines d’Iris d’Italie, au délicat parfum de violette.
Racines d’Angélique de Saxe, aux fines notes vertes et musquées.
Amandes d’Espagne, concassées pour libérer leur subtil fruité.
Graine de Paradis d’Afrique, aux fragrances incluant une note poivrée et un léger nez de lavande.
Baies de Cubèbe de Java, à la saveur poivrée, avec des arômes floraux de lavande, de géranium et de rose.

Ca y est vous voyagez vous aussi ?!

Pour terminer notre périple, je vous propose de se détendre un verre à la main avec 2 cocktails, un évoquant Barcelone et l’autre Shangai.

Bombay Barcelone
Dans un shaker :
– Remplir au 3/4 de glace
– Piler 1 branche de romarin
– Ajouter 4 fines tranches de concombre
– 2 cl de Lime Cordial (sirop de citron vert)
– 2 cl de liqueur de fleur de sureau
– 4 cl de gin Bombay Sapphire,
– Shaker et double filtrer
– Servir dans un verre à cocktail
– Décorer d’une branche de romarin

Bombay Shangai
Dans un shaker :
– Écraser une tranche de gingembre frais
– Ajouter 3 cl de miel d’acacia
– Couper 1/2 piment rouge en fines lamelles
– Presser 1/2 citron vert
– Ciseler 2 feuilles de coriandre
– Ajouter des glaçons
– Mélanger la préparation avec une cuillère de bar
– Ajouter 4 cl de gin Bombay Sapphire
– Double-filtrer et servir dans un verre à cocktail
– Décorer avec un piment rouge frais.

 

& pour rester dans l'esprit :

Discussion

Pas de commentaire pour cet article.

Poster un commentaire

Si à 50 ans on n’a pas vécu un moment extraterrien, c’est qu’on a raté sa vie.
Pour toute information : cocorico(at)extraterrien.com
N’oubliez pas de consommer avec sagesse.
Delicious times improve our lives, happy the man who share them.
To get in touch : cocorico(at)extraterrien.com - Drink responsibly.
© extraterrien 2009 - 2017.